Chat

Armoire ignifuge et anti-feu : protéger mes données du feu

Publié le : 18/01/2017 14:39:32
Catégories : Guides d'achat

Dans notre précédent guide d’achat Mobilier de sécurité : protéger mes données confidentielles nous avons abordé l’importance de prévenir les risques d’effraction lorsque les données revêtent un caractère sensible. Il est un autre péril pour les entreprises et les administrations qui peut avoir des conséquences socio-économiques désastreuses : le risque incendie.

Chômage technique, perte de clients, dégâts matériels, pertes de données, la prévention du risque incendie est fondamentale dans la stratégie des entreprises. Il faut donc envisager toutes les mesures nécessaires pour limiter ses effets.

Là encore la terminologie perd souvent les clients. Quelle est la différence entre une armoire anti-feu et une armoire ignifuge ? Quels sont les critères à prendre en compte pour juger de la différence de prix ?

France Bureau tentera à travers ce guide de vous apporter une information claire afin d’adapter votre mobilier en fonction du niveau de protection souhaité.

1. Armoire ignifuge et armoire anti-feu, quelles normes ?

1.1 Classification des armoires ignifuges

Les armoires ignifuges font l’objet de normes strictes afin de garantir leur efficacité. En fonction des données à protéger, nos conseillers vous orienteront vers les produits répondant aux contraintes de chaque support. Le papier se détruit à partir de 177°. Les supports informatiques se dégradent dès 50°. La classification relative aux supports prévoit 3 classes de protection : P pour protection feu papier, D pour les supports sensibles, DIS pour la protection des supports magnétiques.

Afin de déterminer la capacité d’un coffre ou d’une armoire à protéger son contenu en cas d’incendie, différents tests ont été développés en fonction du pays d’origine du coffre ou de l’armoire. Il ne faut pas confondre tests et normes de fabrication.

DIN 4102 (associée à la norme VDMA 24992 CLASSE B) n’est pas une norme applicable aux armoires ignifuges car seul un matériau isolant est placé entre les parois. Les coffres et armoires DIN 4102 sont généralement appelés coupe-feu / anti-feu et offrent une résistance limitée à 30 minutes. Pour obtenir une homologation d’ignifugation les tests sont beaucoup plus contraignants et requièrent que les matériaux utilisés et les méthodes de fabrication soient plus performants.

Les normes ignifuges se déclinent en général en trois durées 30, 60, 120 minutes. Voici une liste non exhaustive des principales normes et certifications.

  • UL 30/60/120 : il s’agit d’une norme américaine pour le contrôle des coffres contre l’incendie.
  • EN 15659: LFS 30P / LFS 60P / LFS 120P : cette norme certifie la protection ignifuge pour l’entreposage de papier.
  • EN 1047-1: S 60P / S 120P : comme précédemment, cette norme permet une homologation ignifuge pour l’entreposage de papier.
  • EN 1047-1 S 60DIS / S 120DIS : le niveau de certification est encore plus élevé et concerne les supports digitaux.

1.2 Méthodologie des tests

Etape 1 :

Le coffre ou l’armoire est placé dans un four. La température du four est très vite portée à plus de 1000°C.
Des capteurs de température sont placés dans le four et assurent que la courbe de température reproduit au plus juste des conditions réelles d’incendie.
Des capteurs placés à l’intérieur du produit test vérifient que la température ne dépasse pas 177° pour le papier et 50° pour les supports informatiques.
Le produit subit le test des flammes pendant un temps déterminé (1 ou 2 heures sauf pour la norme KS 4500 : ½ HEURE).

Refroidissement :
Le four est ensuite éteint et en fonction de l’homologation, le processus de refroidissement diffère :

  • EN 1047-1 et UL 1 :
    Le produit est laissé dans le four pour un refroidissement naturel contrôlé.
  • NT FIRE 017 :
    Refroidissement du produit à l’extérieur du four.
  • JIS S 1037 et KS 4500 :
    Refroidissement du produit à l’extérieur du four avec un jet d’eau.

Etape 2 :

Pour obtenir l’homologation EN 1047-1 ou UL :

On prend un produit strictement identique (même gamme, même poids) à celui qui a subi le test de l’étape 1. Il doit subir les 4 tests suivants pour obtenir ces deux homologations :

  • Test 1 : Choc thermique
    Le produit est placé dans un four préchauffé à 1000°C pendant un temps déterminé (22.5 ou 45 minutes S60 ou S120).
  • Test 2 : Test de chute
    Le produit test est retiré du four et placé à une hauteur de 9,15 m pour subir un test de chute sur un lit de galets pour retrouver au mieux les conditions d’un effondrement de plancher.
  • Test 3 : Test feu
    Le produit retourne dans le four pour subir à nouveau le test des flammes pendant un temps déterminé (22.5 ou 45 minutes S60 ou S120).
  • Test 4 : Refroidissement
    Le produit test est laissé dans le four pour un refroidissement naturel contrôlé

2. Les différents types d’armoire anti-feu et ignifuge

2.1 L’armoire coupe-feu

Armoire forte et coupe-feu Bakou L’armoire forte et anti-feu Bakou offre le double avantage de protéger les données contre les effractions tout en garantissant une résistance au feu durant 30 minutes. Des matériaux réfractaires ont été placés à l’intérieur des parois pour ralentir la montée en température de l’intérieur de l’armoire. La gamme Bakou répond à la norme DIN 4102.

2.2 L’armoire coupe-feu

Coffre et armoire ignifuge et anti-effraction Udon Udon est une gamme d’armoire forte ignifugée papier testée selon la norme NT FIRE 017-120t. Grâce à des parois épaisses et à une couche de béton cellulaire qui bloque la montée de la température ces armoires résistent durant 120 minutes ! Equipée d’une serrure électronique haute sécurité elles sont en plus certifiées antieffraction pour des valeurs assurables allant jusqu’à 3000€.

2.3 L’armoire ignifuge media

Coffre et armoire ignifuge et anti-effraction Udon L’armoire ignifuge permet de maintenir des températures inférieures à 50° pour éviter la détérioration des clés usb, des disques, des Dvd par exemple. L’isolation est renforcée par rapport à un modèle papier. Nous vous conseillons de bien demander à quelle norme répond votre armoire avant de l’acheter.

Le choix d’une armoire coupe-feu, ignifuge papier ou média dépendra du degré de sensibilité de vos données. Les prix sont conditionnés par la technicité des matériaux et peuvent varier d’environ 600€ pour une armoire coupe-feu et à plus de 2500€ pour une armoire ignifuge 60 minutes.

Le conseil d’un expert avisé vous évitera bien des déconvenues et vous permettra de contourner les offres-pièges qui jouent sur un descriptif flou.

Haut de l'article

Partager ce contenu