Chat

Comment bien choisir son fauteuil de bureau ?

Publié le : 03/06/2016 16:11:47
Catégories : Guides d'achat

Quand on pense espace de travail, on pense généralement au bureau et beaucoup négligent l’importance d’un bon siège. Les français passent, en moyenne, 6 à 7 heures par jour assis pour travailler, il est donc important de s’assurer d’être à l’aise et d'avoir un bon maintien au travail. Un grand nombre d’études ont prouvé qu’une position assise prolongée, qui plus est dans une mauvaise posture, aggrave les risques de maladies cardiovasculaires et de maux de dos. Pour se prémunir, il est essentiel de choisir un siège de bureau adapté à sa morphologie et qui favorise une bonne posture. C’est pourquoi l’achat d’un fauteuil ne doit pas être pris à la légère.

Face à la pluralité de l’offre sur le marché, choisir un fauteuil peut s’avérer être un véritable casse-tête. Fauteuil standard, de direction, ergonomique etc., l’offre est abondante et il est facile de s’y perdre. Au vu de la diversité des besoins, désirs et morphologies, il est difficile d’établir le profil du fauteuil idéal pour tous, cependant, il existe un certain nombre d’éléments à prendre en compte pour trouver un siège adapté à ses besoins spécifiques.

Chez France Bureau, le bien-être au travail est crucial. C’est pourquoi, nous vous conseillons, à travers ce guide, afin que vous puissiez trouver le fauteuil qui vous est le mieux adapté.

1. Les intérêts d’un siège de bureau adapté à sa morphologie et ses besoins

Un siège de bureau adapté à son utilisateur augmente considérablement la productivité et l’efficacité, tout en créant un environnement de travail plus positif. Un bon siège permettra aussi de prévenir la fatigue et l’inconfort qui peuvent être issus d’une position assise prolongée dans un siège qui ne convient pas à l’utilisateur.

Par ailleurs, un équipement non adéquat peut conduire à de nombreux maux : douleurs dorsale, tensions musculaires, maux de tête, problèmes de jambes et du canal carpien etc., la liste est encore longue.

Le siège de bureau influe, donc, sur la santé du travailleur et impacte sa productivité. Ainsi, nous vous recommandons d’investir dans un fauteuil de qualité qui limitera les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) et favorisera la croissance de l’entreprise.

2. Les questions à se poser avant l’achat d’un fauteuil

2.1 Quel est votre budget ?

Le prix consacré au fauteuil est le premier élément qui déterminera le choix de l’acheteur. Allant de moins de 100 euros, en grande surface, à plus de 3 000 euros pour les plus sophistiqués, les écarts de prix sont extrêmement larges. On peut considérer que le prix moyen d’un fauteuil opératif de qualité professionnelle se situe entre 250 et 350 euros. Le budget est une étape primordiale dans le processus de prise de décision. Ce qui guidera ce budget est l’utilisation allouée au siège.

Après avoir délimité le budget, il est nécessaire d’évaluer ses besoins avant de prendre une décision d’achat.

2.2 Quelle sera l’utilisation ?

Ponctuelle (Inférieur à 4 heures par jour) :

Nous vous recommandons deux types de sièges :

Mécanisme classique

Siège classique, avec un dossier fixe et une assise réglable en hauteur. Ces sièges présentent l’avantage d’avoir un prix peu élevé, cela dit, les possibilités de réglage restent faibles et par conséquent, ne permettent pas un bon soutien. C’est pourquoi nous conseillons ces sièges pour une faible utilisation uniquement.

Mécanisme basculant centré

Siège de bureau avec un mécanisme basculant centré: le dossier et l’assise sont liés et basculent simultanément lors d’un mouvement en arrière. La tension est personnalisable en fonction de la morphologie.

Quotidienne (inférieure ou égale à 6 heures par jour) :

Nous vous conseillons deux types de sièges :

Mécanisme contact permanent

Siège de bureau avec un contact permanent : L’assise est fixe et le dossier s’incline lorsque l’utilisateur bascule vers l’arrière. Le dossier peut être bloqué dans n’importe quelle position. En rattachant l’assise aux mouvements du dossier, seulement la moitié du dos reste en contact avec le dossier.

Mécanisme asynchrone

Siège de bureau disposant d’un basculement asynchrone : L’inclinaison de l’assise et du dossier peuvent être réglé individuellement et manuellement.

Intensive (Inférieure ou égale à 8 heures par jour) :

Mécanisme synchrone

Nous vous conseillons d’opter pour un siège de bureau avec un mécanisme synchrone : Le dossier et l’assise s’inclinent de façon synchronisée quand l’utilisateur se penche vers l’avant ou l’arrière. L’intégralité du dos reste en contact avec le dossier. Ce type de siège offre un confort optimal puisqu’il apporte un soutien parfait du bassin et de la colonne. Ce mécanisme peut être réglé en fonction du poids de l’utilisateur.

3. Les différents styles de sièges de bureau

3.1 Siège administratif

C’est le fauteuil le plus commun en entreprise. Il est destiné à un usage quotidien et sédentaire. Nous vous conseillons donc de ne pas négliger la qualité.

Pour un siège opératif, avec accoudoirs réglables et contact permanent, ce qui constitue la norme aujourd’hui, il faudra compter une centaine d’euros pour les premiers prix, jusqu’à 400 euros pour les sièges les plus qualitatifs.

Siège bureautique Galibier Les sièges bureautiques Galiber sont munis d’un mécanisme synchrone décalé et synchrone, d’un haut dossier et d’une grande assise. La personnalisation de ces sièges est très large, plus de 20 teintes sont proposés, 3 modèles d’accoudoirs sont disponibles et ils peuvent être dotés d’un dossier en résille ou tapissé. Cette gamme affiche un design moderne en plus d’offrir un véritable confort à l’utilisateur.

3.2 Fauteuil de direction

Le choix d’un fauteuil de direction est souvent dicté par l’image qu’il doit renvoyer. Les matières seront nobles telles que le cuir ou le chrome. Il sera toujours proposé en configuration haut dossier qui lui confère une stature en adéquation avec les fonctions de direction. Le prix d’appel pour un siège de direction se situe aux alentours de 350 euros. Certains fauteuils d’exception, comme le célèbre Silver d’Interstuhl, sont annoncés à plus de 3 000 euros. Néanmoins, nous constatons qu’en moyenne, l’investissement pour un fauteuil de direction se situe entre 500 et 700 euros.

Fauteuil de direction Interstuhl silver Le fauteuil de direction Silver associe parfaitement design et technique. Sa morphologie unique et distinguée, a fait de lui une star du grand écran. Il est, en effet, apparu à de multiples reprises au cinéma dans des films tels que James Bond, Batman vs. Superman et bien d’autres.

3.3 Siège de bureau ergonomique

Siège de bureau ergonomique Aeron Depuis plus de 40 ans Aeron est le « must » des fauteuils ergonomiques. Développé par Herman Miller, qui s’est appuyé sur des études médicales poussées, c’est un siège sans concession sur l’ergonomie et la fonctionnalité. Son mécanisme permet une adaptation à toutes les tailles et toutes les formes.

Il se distingue par sa technologie et les nombreux réglages dont il dispose. Ce fauteuil est par essence dédié au bien-être de son utilisateur.

Plus un fauteuil aura de réglages, au mieux il s’adaptera à la morphologie et à l’utilisation de son propriétaire. Ces fauteuils disposent d’une haute technicité, certaines marques proposent des mécanismes innovants et brevetés. On peut trouver des fauteuils ergonomiques à partir de 350-400 euros, les plus sophistiqués coûtent généralement entre 1000 et 2000 euros.

3.4 Siège de bureau design

Comme son nom l’indique, le siège design offre un look différenciant. Pour autant, il faudra toujours choisir son fauteuil en fonction de son usage. Si l’usage est intensif, vous pouvez vous orienter vers des modèles ergonomiques. Si, au contraire, votre objectif est l’esthétique et que vos collaborateurs ne passent pas plus de quatre heures par jour assis, la performance des réglages et la qualité de l’assise seront des critères secondaires. Le prix d’un fauteuil design va dépendre de la qualité intrinsèque du siège ainsi que de la signature ou de la marque

Siège de bureau ergonomique Mirra 2 La gamme Mirra 2 propose des fauteuils au design et au confort inégalé. Pureté, élégance et ergonomie sont les maîtres-mots de ces fauteuils d’exception. Développé par le fabricant Herman Miller, Mirra offre un confort hors pair et garantit un maintien du corps exceptionnel, avec plus de 10 options de réglages proposés. Avec son grand choix de couleurs, le fauteuil peut être personnalisé au grès de toutes vos envies.

4. Choisir un fauteuil confortable

4.1 Accoudoirs

Tous les sièges de bureau ne sont pas équipés en accoudoirs. Or, ils permettent de limiter la tension des épaules, des vertèbres, des cervicales et des bras. Leur rôle sur la santé des utilisateurs est primordial.

Les accoudoirs sont généralement classés en 3 catégories :

  • Accoudoirs 2D : réglables en hauteur et largeur.
  • Accoudoirs 3D : réglables en hauteur, largeur et profondeur.
  • Accoudoirs 4D : réglables en hauteur, largeur, profondeur et orientables.

4.2 Soutien lombaire

Un siège proposant un soutien lombaire offrira un excellent maintien du dos. Certains fauteuils peuvent avoir un support lombaire réglable, permettant à l’utilisateur d’adapter sa position pour caler parfaitement le bas du dos. Cette option permet de prévenir les maux de dos et autres douleurs dues à une mauvaise posture.

4.3 Réglages

La quasi-totalité des sièges de bureau peuvent être réglés en hauteur. Cependant, les sièges de bureau les plus sophistiqués présentent bien plus de possibilités de réglages, comme l’inclinaison du dossier vers l’avant ou vers l’arrière, ou encore la profondeur d’assise etc.

Ces réglages permettent à l’utilisateur d’optimiser son confort au travail et d’ajuster parfaitement la position d’assise.

4.4 Têtière

La têtière permet de reposer la tête afin de limiter les douleurs au niveau des cervicales.

4.4 Mobilité

Les sièges à roulettes sont plus intéressants que ceux à pieds fixes, puisqu’ils accompagnent l’utilisateur dans ses gestes au quotidien. Il aura une plus grande facilité à se déplacer pour atteindre des éléments à portée immédiate.

Il existe différents modèles de roulettes, celles pour sols durs et celles pour sols mous.

5. Bouger au bureau pour rester en bonne santé

La sédentarité croissante de la population ne cesse d’inquiéter les professionnels de la santé. Les ergonomes recommandent d’être 50% du temps de travail assis, 25% debout et 25% en mouvement.

Certes, un siège ergonomique limitera les effets des stations assises prolongées, en permettant d’alterner entre position statique et dynamique. Toutefois, nous ne saurons trop vous recommander de vous lever régulièrement, afin de préserver votre santé.

Nous espérons que ce guide vous a été utile. Si vous souhaitez approfondir certains aspects ou nous faire part de vos suggestions, contactez notre service marketing au 04 76 96 82 06.

Haut de l'article

Partager ce contenu